8 conseils anti-jambes lourdes

0
72
Vues

Se traduisant par une sensation de jambes lourdes, des fourmillements, des chevilles gonflées, la mauvaise circulation sanguine est une gêne qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Ce phénomène s’intensifie en général au fil des heures, lors des grosses chaleurs et touche majoritairement les femmes, le cycle menstruel ayant une influence certaine.

S’il n’y a pas méthodes miraculeuses, il existe néanmoins des solutions naturelles pour soulager ces désagréments.

Bougez !

L’exercice physique permet de stimuler la circulation sanguine, mise à mal lors des grosses chaleurs ou lors de station debout prolongée. Marcher, déjà, permet de réactiver le pompage du sang dans les veines. Deux fois une demi-heure dans la journée est l’idéal. N’oubliez donc pas les petites marches quotidiennes !

Nager reste un sport qui masse l’ensemble du corps et le tonifie. Il est excellent dans tous les cas car il reste doux pour les articulations.

A contrario, les sports à fort impact sont à éviter, comme le jogging, le tennis, etc.

Et si vous passez la journée devant un ordinateur, ne croisez pas les jambes et faites des pauses régulières – marchez un peu !

 

Hydratez-vous !

Boire suffisamment d’eau aide à fluidifier le sang. L’alcool est fortement déconseillé car il dilate les veines.

 

Portez des vêtements confortables

Pas question de se serrer la taille avec des pantalons trop ajustés ! Se sentir bien dans ses vêtements est essentiel.

 

Mangez peu salé

Manger trop salé peut provoquer de la rétention d’eau, donc ayez la main légère sur la salière ! Visez plutôt les alternatives au sel.

 

Profitez des fruits rouges !

Les fruits rouges contiennent des flavonoïdes qui exercent un effet protecteur sur les vaisseaux sanguins et les capillaires. Myrtilles, cassis, framboise… sont ainsi une très bonne source de ces composés importants.

 

Surélevez le bas du lit

L’immobilité de la nuit n’est pas idéale en cas de mauvais retour veineux. C’est pourquoi surélever les pieds du lit de quelques centimètres peut aider à faire remonter le sang vers le cœur.

Et si vous êtes un peu sportif, faites la chandelle de temps en temps ! Ou alors allongez-vous par terre, et posez les mollets sur une chaise, à angles droits des cuisses.

 

Massez vos jambes !

Masser ses jambes en partant des chevilles vers les cuisses avec un produit adapté soulage les jambes fatiguées et stimule la circulation. Les gels, souvent à effet frais (provoqués en général par du menthol), sont plébiscités pour la sensation de fraîcheur qu’ils apportent tout comme pour l’efficacité de leurs actifs – souvent les extraits végétaux comme la vigne rouge, le ginkgo et le marron d’Inde. Différentes formes galéniques existent, comme les crèmes, des laits, des huiles, etc.

Certaines formulent renferment des huiles essentielles, comme celle de cyprès, de pamplemousse, de cèdre, menthe poivrée, patchouli… Les précautions d’usage liée à l’utilisation des huiles essentielles s’appliquent bien évidemment dans ce cas – les femmes enceintes, allaitantes ne doivent pas utiliser de produits en contenant.

 

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires peuvent aider à soulager les désagréments liés à l’insuffisance veineuse.

Parmi les espèces végétales le plus réputées : la vigne rouge exerce une action protectrice et tonique sur les vaisseaux sanguins ; le marron d’Inde soulage efficacement les jambes lourdes ; le petit houx, veinotonique naturel, freine la distension des veines ; l’hamamélis consolide les veines ; le mélitot fluidifie le sang…

Il existe bien sûr des compléments qui renferment une synergie d’actifs végétaux. Citons le complexe circulation de Berverhill, qui associe vigne rouge, queues de cerise, myrtille, ginkgo biloba et bambou. Bien être Circulation d ‘Activa s’appuie sur l’olivier, la vigne rouge, la myrtille et les baies de cassis.

Laisser un commentaire