Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : agissons !

0
7
Vues

L’actualité ne cesse de nous rappeler les conséquences catastrophiques des déchets trop nombreux qui envahissent le monde. La prise de conscience s’accélérant, de plus en plus de personnes sont sensibilisées à ce phénomène et essayent d’agir à leur niveau.

Les initiatives se multiplient pour alerter, informer, changer les mentalités et les modes de consommation – finalement notre façon de vivre.

semaine européenne de la réduction des déchets

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), qui a lieu du 17 au 25 novembre, fait partie de ces évènements essentiels pour sensibiliser l’ensemble de la société à la production des déchets. Elle s’adresse aux collectivités territoriales, aux associations, aux entreprises, aux établissements scolaires… et aux particuliers, qui peuvent mettre en place différentes actions.

L’évènement 2018 mettra en valeur deux thèmes : l’alimentation durable, avec une exposition toute nouvelle sur le sujet, et la mode responsable, avec un livret « Le revers de mon look » et des affiches.

L’industrie textile sous le feu des projecteurs

Il n’est plus de bon ton de changer sa garde-robe à chaque saison… L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde, avec l’émission de 1,2 milliards de tonnes de CO2 chaque année. Son impact est plus important que les vols internationaux et le trafic maritime réunis ! Sans compter l’utilisation des pesticides : la culture du coton utilise 25% des pesticides et 10% de tous les engrais utilisés dans le monde pour seulement 2,5% des surfaces agricoles ! (WWF, 2010).

Et l’impact environnement ne s’arrête pas là… L’entretien des vêtements synthétiques en machine est responsable du relargage de 500 000 tonnes de microparticules de plastiques dans les océans chaque année !

Il faut donc privilégier les matières naturelles et bio (lin et chanvre, beaucoup moins consommateurs d’eau), la laine, et privilégier le recyclage au maximum. Les vêtements de seconde main peuvent encore vivre longtemps ! Quant au lavage, choisissons des cycles à basses températures, avec des lessives écologiques.

Le Troc textile créatif fait partie des outils proposés par la SERD, avec le coin troc, un atelier couture, un coin réparation, etc. Vive la mode responsable !

L’alimentation durable, une nécessité de société

Mieux se nourrir est devenu un enjeu de société. L’alimentation durable peut être définie comme « l’ensemble des pratiques alimentaires qui visent à nourrir les êtres humains en qualité et en quantité suffisante, aujourd’hui et demain, dans le respect de l’environnement, en étant accessible économiquement et rémunératrice sur l’ensemble de la chaîne alimentaire » (FAO, 2010).

Les changements doivent s’opérer ! Car le mode d’agriculture aujourd’hui présent dans le monde est le premier responsable de la déforestation. En France, un quart de notre empreinte carbone est dû à notre alimentation. Et il faut savoir qu’en un siècle, 75 des espèces cultivées ont disparu de nos assiettes ! Préserver la biodiversité est donc une urgence.

S’éloignant des pratiques industrielles, les consommateurs se tournent de plus en plus vers une alimentation locale, de qualité, privilégiant les circuits courts. La participation aux marchés locaux, le développement des Amap, la Ruche qui dit oui, et d’autres circuits courts concrétisent le souhait d’une alimentation qui ait du sens.

Manger moins de viande mais de meilleure qualité fait aussi partie des actions qui ont un impact. Revoir son régime alimentaire en privilégiant les légumineuses par rapport à la viande (pour l’apport en protéines), en faisant la part belle aux végétaux permet de manger de saison et de faire preuve de créativité en cuisine.

Outre l’approvisionnement, le fait de ne pas gaspiller fait partie des priorités. Dans le monde, un tiers de la nourriture est gaspillée. A chaque étape de la filière agro-alimentaire (production, transformation, distribution, consommation), il y a des pertes. On peut donc agir en aval, en ne gâchant pas ce que l’on achète et en ajustant les quantités !

Réparer et ré-employer quand on peut !

Les repair cafés qui se créent luttent contre « l’obsolescence programmée », en redonnant vie à des produits du quotidien que l’on aurait tendance à jeter. Smartphones, cafetière, machine à coudre, aspirateur… Des mains habiles arrivent à réparer les défaillances et voilà ces produits repartis pour une nouvelle vie !

La Semaine Européenne de réduction des déchets sera l’occasion de participer à l’animation de nombreux ateliers sur ce thème.

Caroline Da-Chavigny.

Laisser un commentaire