Quels désinfectants choisir ?

Crise du Covid oblige, tout le monde se rue sur les désinfectants et les collectivités sont obligées de tout nettoyer régulièrement.

Si les produits comme l’eau de Javel ont été largement plébiscités, les produits écologiques bactéricides et virucides gagneraient à être plus utilisés pour la santé de tous.

 

La désinfection des lieux collectifs 

Le guide ministériel recommande de nettoyer et désinfecter les endroits d’accueil du jeune enfant au moins une fois par jour avec un virucide répondant à la norme EN 14476 (selon les recommandations du guide ministériel), ou à défaut, de l’eau de javel diluée à 0,5% de chlore actif (par exemple 1 litre de Javel à 2,6% + 4 litres d’eau froide). Mais la plupart de ces désinfectants ne sont pas sans poser question, en raison de leurs formulations. Ils contiennent en effet des composés nocifs, comme l’eau de Javel. Sa toxicité sur l’environnement est connue ainsi que sa nocivité sur les voies respiratoires.

La question des alternative plus saines mérite d’être posée, notamment dans les lieux où vivent les jeunes enfants. L’utilisation des appareils vapeurs notamment, dont l’efficacité virucide a été prouvée par la Fondation pour le développement de la recherche pharmaceutique, est une première solution.

A l’instar de ce qui est préconisé dans les entreprises, le nettoyage par un produit contenant un tensioactif (solubilisant les lipides) présent dans les savons, les dégraissants, les détergents inactive le virus. Cette solution ne pourrait-elle pas suffire dans la plupart des cas ?

Certaines collectivités se sont également tournées vers des produits efficaces et écologiques dont l’efficacité virucide a été testée. Ces produits sont aussi disponibles pour les particuliers qui souhaitent nettoyer et désinfecter leur intérieur sans rajouter des ingrédients nocifs aux intérieurs déjà fort pollués !

 

Le choix écologique

Pour les surfaces

Des solutions écologiques existent pour désinfecter des surfaces, sans danger pour les utilisateurs comme pour l’environnement. C’est le cas de l’acide lactique, un agent désinfectant naturellement présent dans la nature. Hygios utilise de l’acide lactique d’origine végétale, issue de ressources renouvelables, dans son produit désinfectant, qui détruit 99,99% des bactéries et virus. Sa formule a été brevetée en milieu professionnel, comme les crèches et écoles. Formulés sans javel, sans alcool, sans aucun dérivé pétrochimique, les produits de cette marque sont 100% biodégradables et garantis “sans composé organique volatile“.

Bio-Sorelia, connu pour sa gamme de produits ménagers écologiques, a aussi développé un produit désinfectant bactéricide.

 

Pour les mains

Depuis l’épidémie de Covid, les produits désinfectants pour les mains ont explosé et sont dans (presque) tous les sacs. Deux types de produits existent : avec ou sans alcool. Si l’alcool est efficace pour détruire les bactéries et virus (lorsqu’il est présent à plus de 60% dans le produit), son utilisation prolongée au contact de la peau peut abîmer les mains – car il est nécessaire de frotter ses mains au contact du produit pendant au moins 20-30 secondes si on veut en assurer l’efficacité…

Il existe des alternatives, comme la mousse désinfectante pour les mains Hygios formulée sans allergène ni alcool, et sans danger pour la peau, même des jeunes enfants. Et avec une formule totalement biodégradable !

N’oublions pas qu’à la maison le plus simple est de laver ses mains à l’eau et au savon.

 

C. Da-Chavigny.

 

*Activité Bactéricide selon EN1276 et EN13697 en 5 min. TP2/AL.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *