Pourquoi et comment filtrer l’eau ?

Nous avons en France la chance d’avoir une eau du robinet potable. Malheureusement, on sait désormais qu’on y trouve des nitrates, des résidus de pesticides, médicamenteux…

Au plan national, les précédents plans d’action étant arrivé à leur terme il y a quelques années, un nouveau plan « micropolluants » a été élaboré en 2016 (jusqu’en 2021) afin de prendre en compte toutes les molécules susceptibles de polluer les ressources en eau : eaux de surface, souterraines et eaux destinées à la consommation humaine.

Mais certains problèmes sont loin d’être résolus, comme celui des nitrates.

Ne pouvant réguler nous-même la qualité de l’eau de là où nous vivons, nous pouvons au moins la filtrer si on le souhaite. Cartouches filtrantes, charbon actif, filtres sur évier… Plusieurs solutions existent.

 

Le problème des nitrates revient sur le devant de la scène

En novembre 2020, Bruxelles a mis en demeure la France, pour la troisième fois, sur la  directive 98/83/CE sur l’eau potable . Pourquoi ? En raison de seuils en nitrates souvent dépassés. Normalement, les foyers doivent être alimentés par une eau potable présentant des concentrations inférieures à 50 mg/l en nitrates. Ce seuil est dépassé occasionnellement ou de façon plus récurrente dans certaines régions dont le quart nord-ouest de la France.

Les nitrates proviennent en majorité des pratiques agricoles intensives, impliquant des épandages d’engrais azotés et de lisiers. Solubles dans l’eau, les nitrates s’infiltrent progressivement, au cours des années suivant les épandages, dans les eaux superficielles et souterraines.

 

Quelles solutions ?

De la plus simple à la plus onéreuse, des solutions existent pour boire une eau « plus propre ». De nombreuses personnes optent pour la carafe filtrante. Les cartouches sont composées généralement d’une combinaison de résines échangeuses d’ions et de charbon actif. Il est important de bien lire la notice et de changer le filtre régulièrement.

Weetulip propose une solution naturelle : le charbon actif sous forme de bâtonnets, fabriqué au Japon selon une technique traditionnelle qui lui confère une structure poreuse. Une fois plongé dans l’eau, il élimine les odeurs et absorbe le chlore, la chloramine, certains métaux lourds tels que le plomb, le mercure et le nickel et les toxines comme les pesticides ou les résidus pharmaceutiques. Le charbon actif de bambou enrichit également l’eau avec des minéraux tels que le magnésium, le potassium et le calcium.

Le charbon doit être mis à bouillir 5 mn avant son utilisation puis laissé sécher. Puis uns fois que l’on rajoute le charbon dans la carafe, il faut attendre une heure avant de consommer. Les batônnets ont une durée de filtration de 6 semaines – ce qui correspond environ à 150 litres d’eau.

Le charbon peut servir ensuite à absorber l’humidité dans le bac du frigidaire par exemple, ou à éliminer les mauvaises odeurs dans un placard à chaussures. Il sert d’engrais aussi pour les plantes. Au bout de six mois, quand il n’est plus du tout actif, il se dépose dans le compost.

 

Les filtres sur évier

Les filtres qui s’installent sur les éviers permettent de disposer à tout moment d’une eau pure. L’eau passe à travers une cartouche, composée de céramique et de charbon actif compacté. Le système fonctionne sans énergie ni rejet d’eau.

Il existe plusieurs modèles de filtres, certains sont simples, d’autres DUO. Ces derniers filtrent, en plus des composés classiques, soit le calcaire, soit les nitrates. Si on veut filtrer les deux, il faut un système triple. Ces cartouches-là doivent être changées tous les 3 ou 4 mois, alors que les cartouches principales se changent une fois par an.

 

L’osmoseur

Solution technique très qualitative, et donc plus onéreuse, l’osmoseur débarrasse l’eau de toutes ses impuretés : éléments chlorés, dépôts de pesticides, nitrates, phosphates, résidus médicamenteux et calcaire.

 

Les fontaines

Pour ceux qui ont besoin d’une grande quantité d’eau, la fontaine est une solution adaptée. La fontaine Coolmart, avec un bocal en verre de 12 litres, fournit une eau épurée, enrichie et légèrement chargée en minéraux, grâce à son système associant différents filtres (céramique, charbon actif, cassette minérale, aimant…) qui reproduit les étapes de la filtration naturelle du sol.

 

Caroline Da-Chavigny

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *