Des dessous chics et éthiques

Si la mode éthique est restée longtemps cantonnée à un cercle d’initiés, elle prend désormais de l’ampleur. Les grandes enseignes, portées par le marché, s’y mettent aussi et investissent en développant des marques spécifiques.

Pour les fabricants engagés depuis longtemps dans une production responsable, les vêtements se doivent d’être propres, au sens écologique du terme !

C’est encore plus vrai pour la lingerie, qui touche les parties les plus intimes de notre corps de façon prolongée.

Découvrez les dessous de la lingerie écologique et éthique.

 

Pourquoi une lingerie écologique ?

Selon Greenpeace, environ 65% des vêtements que nous achetons contiennent des traces de substances toxiques. La culture traditionnelle du coton – la fibre la plus polluante du monde – est notamment problématique à plusieurs niveaux. Très énergivore en eau, la culture du coton utilise de nombreux pesticides qui empoisonne les terres et les hommes. Si la culture en elle-même ne représente que 2% des terres cultivées, elle concentre 24% des pesticides considérés par l’OMS « hautement ou extrêmement dangereux ».

Les alternatives existent aujourd’hui, que ce soit des matières écologiques ou des fibres recyclées. Si l’investissement n’est pas le même, on achète éthique dans une perspective de durée et par conviction.

Les articles de lingerie sont en contact avec notre peau et nos muqueuses, particulièrement sensibles. Leur composition est donc encore plus importante !

 

Des culottes et soutiens gorge à porter sans modération !

Qui veut dire éthique ne veut pas dire anti-sexy ! Les modèles de lingerie écologique de la société Olly rivalisent d’élégance. Olly utilise tout d’abord du coton bio labelisé GOTS, ce qui donne une garantie sur le textile en lui-même. Certains modèles sont réalisés en dentelle recyclée, fabriquée à partir d’un fil en fibre recyclée. L’entreprise qui tisse ce fil récupère ses propres chutes de production, qui seraient autrement parties à la poubelle. Les chutes sont broyées mécaniquement (ce qui évite les traitements chimiques). Cette nouvelle matière sert à reconstituer un fil.

En outre, l’ensemble des teintures sont labelisées Oeko-Tex® 100 – elles ne sont pas donc nocives ni pour la santé ni pour l’environnement. Car on le sait peut-être moins, mais les teintures peuvent être particulièrement néfastes. De nombreuses d’entre elles renferment des perturbateurs endocriniens.

Côté design, Olly a développé une large gamme de culottes et soutiens gorge aux formes et coupes variées. De quoi satisfaire tous les goûts !

Coolman, le spécialiste de la laine mérinos, propose des culottes thermorégulantes et anti-odeurs, en s’appuyant sur les qualités exceptionnelles de cette matière naturelle.

 

Des produits pour les peaux sensibles

Pour les peaux sensibles et sujettes à l’eczéma, les culottes Dooderm apportent apaisement et confort. Fabriquées avec des fibres naturelles n’ayant subi aucun traitement chimique, les culottes contiennent également du fil d’argent qui leur confère des propriétés antibactériennes.

 

Caroline Da-Chavigny.

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *