Vive les matières naturelles !

La mode avance pas à pas vers l’écologie. Avancée nécessaire lorsque l’on sait que l’industrie de la mode est la deuxième plus polluante après celle du pétrole… Sans oublier que le lavage des matières synthétiques libère des milliers de particules plastiques dans l’eau.

Si on se tournait vers les matières naturelles ? Coton biologique, lin, chanvre, laine mérinos…Les matières naturelles apportent confort et bien-être. Elles sont douces, respirantes et saine pour notre peau, parfaites en été (comme en hiver) !

 

Le coton biologique

La majorité des vêtements sont en coton, mais malheureusement la culture conventionnelle du coton est très polluante : 2, 5% des surfaces cultivées utilisent 25% des pesticides vendus dans le monde ! Une triste réalité due aux nombreux traitements et blanchissement que subit le coton. Sa culture nécessite également une grande quantité d’eau : plus de 5000 litres d’eau pour la production de 12 kg de coton !

Cultivé sans pesticides, le coton biologique quant à lui est plus doux au toucher et devient anti-allergène – les producteurs bénéficiant en premier lieu d’une culture respectueuse de leur santé. Les teintures n’emploient pas de métaux lourds.

 

Le lin

La France est le premier producteur mondial de lin, la Haute-Normandie assurant 50% de la production de lin mondiale de haute qualité. Poussant sans irrigation ni intrant, le lin est une matière écologique. Si chacun achetait une chemise en lin au lieu d’une chemise en coton, on économiserait l’équivalent de l’eau bue par les Parisiens pendant un an !

D’une nature très résistante, le lin fournit des textiles de qualité durable. Certes froissable, cette matière s’adoucit néanmoins avec les lavages. Il apporte de la fraicheur en été, car il est capable d’absorber jusqu’à 20% d’humidité ; son caractère isolant est moins connu mais le lin gagnerait à être plus utilisé en hiver.

Enfin le lin est un textile sain, car il est hypoallergénique, antibactérien et antifongique.

Il se prêt bien à la confection de robes, de chemises, étoles, chaussettes, etc.

 

La laine mérinos

Fibre naturelle, la laine mérinos qui provient du mouton mérinos est réputée pour ses propriétés thermorégulantes : en été, elle apporte de la fraicheur, en hiver, elle tient bien chaud.

Plus ou moins fine, elle fait partie des matières naturelles de grande qualité et se mélange bien avec d’autres fibres (alpaga, cachemire). Antibactérienne, elle ne retient pas les odeurs. Avantage pratique : elle sèche très vite à plat.

La marque Coolman est spécialiste des produits à base de laine mérinos.

 

Le chanvre

Le chanvre est également une fibre végétale ayant de nombreux bienfaits : thermorégulant, antibactérien, résistant à l’humidité, solidité… Le chanvre ne se déforme pas et résiste donc longtemps à l’usure du temps et des lavages.

Sa culture locale ne nécessitant que peu d’irrigation et pas de traitement chimique l’a fait revenir sur le marché des textiles écologiques. Son toucher néanmoins peu doux fait qu’il est souvent mélangé à du coton pour plus de confort. Fibres Naturelles & Teintures végétales confectionne étoles, foulards, vêtements et accessoires en teintant des fibres naturelles dont le chanvre avec des teintures végétales.

 

La fibre d’ortie

Très populaire au Moyen-Age pour fabriquer les toiles et les cordages, la fibre d’ortie sert aujourd’hui à fabriquer différents types de textiles : écharpes, gilets, gants, lingettes, accessoires de bain, etc. Son utilisation reste néanmoins limitée dans ce domaine. Mais rien n’empêche les mains expertes de réaliser tricot, crochet ou macramé à partir de pelote de fibre d’ortie !

 

Caroline Da-Chavigny

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *