Un meilleur sommeil grâce aux plantes

0
204
Vues

Pour certains, la rentrée perturbe le sommeil, en raison des changements de rythme et du stress lié au travail. Sans compter les problèmes récurrents que rencontrent certaines personnes dont les nuits ne sont pas bonnes et qui ont besoin de trouver des solutions pour faire avec la paix avec le sommeil !

La phytothérapie peut être d’un grand secours. Certaines plantes, connues depuis des siècles et utilisés dès la Grèce Antique, sont en effet réputées pour contribuer à retrouver un sommeil plus réparateur, et cela sans accoutumance.

Quelles sont-elles ?

La passiflore : la reine de l’apaisement

Pour les personnes anxieuses ou nerveuses, la passiflore exerce ses effets apaisants. Elle calme la nervosité, l’agitation, l’irritabilité en agissant sur le système nerveux central. Elle contribue donc à retrouver un meilleur sommeil, sans accoutumance.

Elle existe sous forme de gélules, de teinture mère (sous forme de gouttes qui se prennent dans un verre d’eau). Pour une action plus légère, la tisane de passiflore est préconisée. On peut réaliser des cures de 1 à 4 semaines.

La verveine, l’herbe à tous les maux !

Bien connue des personnes qui prennent des tisanes le soir, la verveine officinale (Verbena officinalis) est fort utile pour calmer les tensions nerveuses. Elle était nommée par les Gaulois « herbe à tous les maux » ! Elle favorise également une bonne digestion. On peut la plante sous forme de macération (10 gouttes dans un peu d’eau matin et soir).

La verveine citronnelle, une autre variété, calme également la nervosité et aide à la digestion. Elle est disponible en teinture mère et en infusion.

L’aubépine : bonne contre le stress et pour le coeur

Autre plante reconnue pour réduire l’excitabilité du système nerveux, l’aubépine est efficace contre l’anxiété et l’insomnie. Réputée pour traiter également les problèmes cardiaques légers tels que les palpitations, sa prise nécessite une visite chez le médecin en cas de pathologies cardiaques avérées.

Elle existe en gélules, en plante en macération, en tisane.

La valériane, la plante sédative

Sédative et relaxante, la valériane ne doit être prise que par les adultes (hors femmes enceintes) car à forte dose, elle provoque des somnolences (en cas de doutes, demander à un médecin). Efficace pour se détendre et s’endormir, elle agit comme un somnifère mais sans accoutumance.

La valériane s’utilise en cure de 3 à 4 semaines pour les insomniaques notoires, mais en général sans dépasser cette durée.

Elle existe en gélules ou extrait hydroalcoolique. 

La camomille : pour un ventre serein

Il arrive que les mauvaises nuits soient aussi dues à une digestion difficile : ballonnements, spasmes… La camomille romaine possède des vertus digestives et antispasmodiques reconnus, en plus de ses effets calmants du système nerveux. Une bonne tisane de camomille, et cela ira mieux !

La camomille matricaire (ou allemande) peut également être utilisée (gélules, hydrolat). La grande camomille est quant à elle plus préconisée contre les migraines.

La mélisse

Avec son effet calmant prononcé, la mélisse est connue en phytothérapie depuis des siècles. Elle possède aussi une action sur le système digestif. Elle soulage les coliques et les spasmes digestifs – elle est d’ailleurs parfois utilisée pour les soulager les coliques du nourrisson.

Gélules, plante en macération, tisanes, infusettes mélisse citronnelle… On peut choisir la forme que l’on souhaite !

Laisser un commentaire