L’Ashwagandha, une plante phare de la médecine ayurvédique

0
253
Vues

Plante très importante de la médecine ayurvédique, l’ashwagandha est employée depuis des millénaires en raison de ses vertus médicinales.

A la fois calmant et vitalisant, cette plante d’Asie du Sud et d’Inde a montré des effets intéressants contre le stress et la fatigue.

Sous forme de poudre, elle trouve aussi des utilisations en cosmétiques.

Pour un meilleur sommeil

L’une de ses propriétés est l’aide au sommeil et au repos. Le botaniste anglais qui l’étudia lui donna le nom de Withania Somnifera : Withania en honneur d’un botaniste britannique du XIX siècle, Henri Witham ; somnifera, en latin, voulant dire porteur de sommeil. Pendant des siècles, les indiens l’auraient donc utilisé pour améliorer à la fois leur endormissement et leur sommeil, grâce à son action relaxante.

Cette plante aiderait également à lutter contre la fatigue nerveuse et le stress en général, ce qui permet une meilleure récupération grâce à un état plus équilibré du système nerveux.

 

Restaurer la vitalité

En complément de ses effets calmants, l’ashwagandha – également appelé ginseng indien –  aurait une action régénérante et stimulante. En sanskrit, son nom signifie « odeur de cheval », à l‘image de la force et de la vigueur – de cheval ! – qu’elle apporte.

Sa composition y est pour quelque chose : fer, glucose, acides gras, et tanins redonnent santé et énergie. Le fer qu’elle contient permettrait d’accroître le nombre de globules rouges, expliquant en partie le regain de vitalité et un effet sur la santé sexuelle.

En phytothérapie, ce sont les racines et les feuilles qui sont utilisées. La plante est ainsi disponible sous forme de gélules. Lorsqu’elle est associée au ginseng, elle est préconisée pour les sportifs pour lesquels elle renforce l’endurance et soutient la masse musculaire. En poudre, elle peut être mélangée avec de l’eau ou des smoothies ou être saupoudrée sur des repas.

Des effets anti-inflammatoires

Des études in vitro ont montré des effets anti-inflammatoires, capables de réduire les dommages articulaires du genou dans le cas d’arthrite chronique notamment*. Elle soulagerait également les douleurs liées à ce type de pathologies.

 

Action contre le cancer : des études plus approfondies nécessaires

S’étant penché sur les effets potentiels cette plante, le centre de traitement du cancer Memorial Sloan Kettering Cancer Center a réalisé des études sur des animaux de laboratoire mettant en lumière son action anti-cancer **. Elle réduirait l’énergie dont ont besoin les cellules cancéreuses pour se multiplier et les rendrait plus vulnérables aux rayons. Des études supplémentaires sur l’homme sont nécessaires pour appréhender ses effets notables.

 

Utile en cosmétique !

La poudre d’ashwagandha trouve une belle utilisation dans la réalisation de cosmétiques faits maison : crèmes, masques corporels ou capillaires… Peau et cheveux y puiseront les propriétés tonifiantes, régénérantes et anti-oxydantes de cette plante étonnante !

 

Précautions : cette plante a des contre-indications. Les femmes enceintes ne doivent pas en prendre, comme les personnes hyperthyroïdiennes. Demandez conseil à un phytothérapeute.

 

*Sumantran VN, Chandwaskar R, Joshi AK, et al. The relationship between chondroprotective and antiinflammatory effects of Withania somnifera root and glucosamine sulphate on human osteoarthritic cartilage in vitroPhytother Res. 2008;22(10):1342-1348.

 

** Memorial Sloan Kettering Cancer Center

Laisser un commentaire