Je réduis encore mes emballages !

Marre de jeter vos emballages ? De faire le tri dans vos poubelles ? C’est décidé, on passe le cap du minimum d’emballages ! Surtout après la période de confinement pendant laquelle le plastique a fait un triste retour…

Dans sa salle de bain, dans sa cuisine, on adopte des savons, shampooings solides, dentifrice solide, une lessive écologique, et quelques produits de base nécessaire à l’élaboration de nettoyants : bicarbonate de soude, vinaigre blanc et savon noir !

Je me lave au savon

Parmi les mesures phares de cette crise sanitaire figure le lavage des mains. Chez soi, le savon est le pratique et le plus écologique – exception faite dans les transports où le gel hydroalcoolique est bien pratique. D’une façon générale, le savon peut remplacer les gels douche et leurs flacons plastiques.

De nombreuses petites sociétés proposent des savons artisanaux obtenus par saponification à froid, aux mille et un parfums : rose, lavande, cèdre, patchouli, mandarine, etc.  Cette technique de fabrication permet de conserver la glycérine présente dans le savon. Ce dernier est souvent enrichi en d’autres ingrédients hydratants : beurre de karité, huiles végétales… et agrémenté d’huiles essentielles.

Petite note originale : Savons de Saison propose des savons agrémentés d’un fruit ou légume de saison ! Carotte, citron, pamplemousse font ainsi leur entrée dans la composition de savons délicatement parfumés.

 

Les shampooings deviennent solides

Voilà un geste qui permet de considérablement réduire le nombre de flacons plastiques ! Le shampooing solide ! On l’humidifie, on le fait mousser sur le cuir chevelu. Pratique, sans suremballage et formulé avec le minimum d’ingrédients, le shampooing solide a tout pour plaire.

Le tout est d’essayer et de trouver celui qui convient le mieux à sa nature de cheveux – normaux, secs, gras, fins et abîmés…. L’offre s’est considérablement élargie ces dernières années. Plusieurs marques ont été précurseuses comme Lamazuna, Douce Nature ou les savons de Joya.

 

Le dentifrice fait sa révolution

Autre objet indispensable de la salle de bain, le dentifrice fait sa révolution ! Il adopte de nouvelles formes pour un maximum d’écologie. Il devient solide, accroché à un bâtonnet en bois, sous forme de pastilles… Breizh Henné le décline en bocal en verre (réutilisable et recyclable), sous forme de pâte, avec plusieurs parfums : menthe givrée, zeste citronné.

La brosse à dents, l’indispensable associé du dentifrice, prône le naturel et adopte le bois comme matière principale : bambou, bois de noyer, de chêne… avec même la possibilité de poser sa brosse à dents dans un beau support en bois. L’élégance jusqu’au bout !

 

La lessive s’économise

Côté lessive, les packs en cartons ou les savons en paillettes évitent les bidons plastiques. Le savon en paillette est aussi très économique : 2 kg permette de faire 80 lessives (pour une machine de 5 kg).

Les noix de lavage sont aussi une solution écologique, puisqu’elles peuvent servir de compost après usage. Autre solution, la boule de lavage est utilisable pour des centaines de lavages, et ses petites billes de céramique se changent.

 

Les indispensables

Et bien sûr, on a toujours chez soi du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude et du savon noir ! De quoi faire briller toute la maison !

 

C. Da-Chavigny.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *