Que faire contre la toux ?

0
253
Vues

Les températures se sont radoucies, mais certains maux de l’hiver continuent de nous empoisonner la vie.

Toux sèche qui empêche de dormir ou toux grasse qui encombre les bronches… Il existe de nombreuses causes à l’origine d’une toux : infection respiratoire, asthme, allergie, reflux gastrique, etc.

Si la visite chez le médecin est nécessaire en cas de toux prolongée (plus d’une semaine) certains remèdes naturels soulagent efficacement s’ils sont utilisés rapidement – les sirops contre la toux vendus sans ordonnance en pharmacie sont régulièrement montrés du doigt pour leur inefficacité et leurs effets indésirables.

Alors misons sur des ingrédients naturels qui ont fait leur preuve !

toux

Premières choses à faire !

L’idéal est de bien se reposer (autant que cela est possible), de se couvrir la gorge et de boire suffisamment, idéalement des tisanes.

Contre la toux sèche : le miel, le thym et les plantes émollientes !

La toux d’irritation s’intensifie la nuit et perturbe le sommeil. Prendre une cuillère de miel, préférablement de sapin, thym ou eucalyptus, le soir est un moyen de tapisser les muqueuses de la gorge, ce qui calme l’irritation. A noter qu’il est préférable de se laver les dents avant d’aller se coucher (car le miel est tout de même assez cariogène !). Il ne faut pas donner de miel à un enfant de moins d’un an.

Petite recette magique : presser un citron, ajouter de l’eau chaude, une cuillère à soupe de miel et une pincée de piment de cayenne.

Le thym est également un élément clé à utiliser : il est antiseptique, antiviral et montre des effets antispasmodiques. Le thym peut se prendre en tisane toute prête, ou sous forme de feuilles à infuser. Pour cela, mettre une cuillère à café par tasse et laisser infuser 10 mn. Filtrer puis consommer. Il est possible d’en boire 4 à 5 tasses par jour.

La guimauve présente quant à elle des vertus anti-inflammatoires et émollientes. Elle est capable de soulager l’irritation de la gorge grâce à sa richesse en mucilage. Pour faire une tisane, il faut mettre dans l’eau froide une racine de guimauve coupée, faire chauffer l’eau et arrêter lorsqu’elle frémit. Laisser infuser alors 10 minutes.

Plante également émolliente, la mauve existe sous forme de tisanes, de plante en macération, à diluer dans de l’eau, ou sous forme de gélules.

Le plantain est aussi connu pour calmer l’irritation due aux toux sèches tout en aidant à évacuer les sécrétions des toux grasses. Le bouillon blanc est connu pour les mêmes raisons.

Cocktail de 6 plantes, la tisane Fleurs pectorales est efficace pour calmer les muqueuses enflammées et la toux.

Et toutes les pastilles à sucer calmeront la toux d’irritation !

Contre la toux grasse : les plantes expectorantes et les huiles essentielles !

La toux grasse signifie que les bronches sont encombrées et que l’organisme tente d’évacuer les sécrétions. Il ne s’agit pas de bloquer l’évacuation de ces sécrétions, ce qui serait néfaste, mais de les fluidifier. Les plantes aux actions expectorantes seront donc les plus adaptées. Citons l’aunée, le lierre grimpant, le marrube blanc, le bouillon-blanc.

Les racines d’aunée et le lierre grimpant en vrac peuvent servir à faire des tisanes, décoctions ou des macérations. L’Herbalisterie d’Hélène propose une offre duo à base de bouillon-blanc, afin de dégager les voies respiratoires. Il consiste en des gélules à avaler et une huile à masser sur le plexus solaire.

Pour lutter contre la bronchite, la tisane Confort des bronches combine plusieurs plantes. La tisane de thym peut aussi être bue !

En complément, pour soulager la toux grasse, certaines huiles essentielles font preuve d’une belle efficacité. L’eucalyptus globuleux exerce une action antivirale, antibactérienne et expectorante. Son huile essentielle peut s’utiliser en inhalation, ou en massage sur le thorax et le dos après avoir été diluée dans une huile végétale. Une inhalation à base de ravintsara et d’eucalyptus globuleux (pour les adultes) sera encore plus efficace. L’eucalyptus radié peut aussi être utilisé et convient aux enfants de plus de 6 ans.

 

Note : Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes ou allaitantes, ni les jeunes enfants. Les personnes asthmatiques ou allergiques doivent demander conseil à un professionnel de santé.

Laisser un commentaire