[FOCUS SUR…] Oden, des huiles cosmétiques exceptionnelles made in France

0
13
Vues

Les huiles végétales, appliquées sur la peau, révèlent des qualités nourrissantes et apaisantes remarquables. Riches en acides gras insaturés et en vitamines, elles nourrissent profondément l’épiderme.

La mondialisation a délocalisé une grande partie des cultures dont elles sont issues. Partir à la recherche des cultures françaises pour en faire des produits de très haute qualité en termes de composition et de fraîcheur est le pari gagné de Marion Weber, créatrice de la marque Oden.

ODEN, des soins cosmétiques naturels et bio français sur SEVELLIA.COM

Des plantes cultivées en France

C’est un constat, les huiles végétales actuellement sur le marché, même biologiques, proviennent majoritairement de pays lointains comme la Chine. La conséquence : elles sont souvent raffinées pour pouvoir tenir dans le temps, outre le fait qu’on ne peut pas vraiment maîtriser leurs modes de culture. Une fois raffinées, elles deviennent translucides et n’ont plus les mêmes propriétés sur la peau.

Oden redonne toutes leurs lettres de noblesse à ces huiles végétales, en utilisant des plantes cultivées en France par des agriculteurs passionnés. Basés dans le Berry, en Aquitaine, en Gascogne, en Lorraine, dans les Cévennes… ils possèdent un savoir-faire et une connaissance de leur terrain uniques.

Sept huiles végétales rares sont nées de ces collaborations fructueuses : onagre, noisette, bourrache, amande, et les originales prune, mirabelle et cerise. Les couleurs et parfums de ces huiles sont à l’image de ces cultures : fraîches, rares et 100% françaises !

Pour Oden, les huiles végétales sont un peu comme nos fruits et légumes :  plus elles sont locales, plus elles sont riches en vitamines et acides gras de qualité ! Sans compter un impact environnemental bien moindre…

Le premier enjeu a été de trouver les cultivateurs. Car s’ils étaient nombreux au début du XXième siècle, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ainsi, Marion Weber a trouvé un seul cultivateur d’onagre et de bourrache en France ! Cultivateur depuis plus de 30 ans dans le Berry, Daniel, qui travaille avec sa femme, a la patience et l’expérience nécessaires. En effet, l’onagre a un cycle de pousse de 13 mois tandis que la bourrache fait partie des plantes dites « étouffantes ». Il faut donc savoir gérer ces contraintes et récolter au bon moment.

Même pari pour les amandes, en provenance en très grande majorité des Etats-Unis. Les vergers d’amandiers près de Nîmes étaient laissés à l’abandon. Il a fallu toute la ténacité et le courage de Laurence et de son mari pour relancer une culture française abandonnée.

Les graines récoltées, une fois séchées, sont pressées à froid sans aucun traitement. Résultat, les huiles respirent la fraicheur et le parfum des plantes dont elles sont issues.

 

Des huiles que la peau boit !

Les huiles végétales présentent une excellente affinité avec la peau, et peuvent tout à fait « remplacer les crèmes de jour ou de nuit » explique Marion Weber. Elles sont en effet capables de nourrir et de restaurer le ciment intercellulaire de l’épiderme, assurant une hydratation optimale de la peau en limitant la perte insensible en eau.

Pour comprendre, imaginez l’épiderme comme un mur de briques de kératine, soudées ensemble par des acides gras. S’il y a des altérations dans ce « ciment », la peau se déshydrate (par évaporation de l’eau) et est bien plus sensible aux agressions extérieures. Ce sont bien les acides gras qui contribuent à une bonne intégrité de la peau, pas l’eau des crèmes ! L’eau que l’on boit, également, a un rôle primordial.

Riches en omega 3, 6 et 9, en vitamines E, A, D et K, les huiles végétales – qui ont chacune leur spécificité – possèdent des qualités nourrissantes, régénérantes, apaisantes et anti-âge exceptionnelles.

Les huiles de prune et de mirabelle sont adaptées aux peaux sèches et très sèches ; la cerise s’adresse aux peaux normales, l’amande douce et la noisette plutôt aux peaux mixtes et l’onagre et la bourrache à tout type de peaux mais sont très efficaces en anti-âge !

 

De nouveaux produits à venir

Portée par cette belle philosophie, Oden va continuer à grandir. Les partenariats de recherche avec l’institut AgroParisTech – menés par la mère de Marion, ingénieure agronome – basés sur les graines et noyaux qu’envoient les agriculteurs donneront naissance à d’autres produits d’exception.

Une façon intelligente de valoriser ces cultures et les sous-produits de certaines chaînes de production alimentaire, tout en restant dans le made in France, gage de qualité !

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom